•  

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

    Ciels !!!

     

     

     

     


    35 commentaires
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il a posé pour moi...

     

     

     

     

     

    Il a posé pour moi...

     

     

     

     

                                                                                   

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    41 commentaires
  •  

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

    Le sphinx gazé

     

     

     

     

    Comme le Moro-sphinx, le Gazé ( Hemaris fuciformis pour les puristes ! ) relève de la Famille des Sphingidae, et donc des papillons dits nocturnes, à cela près qu'il vole lui aussi de jour, et uniquement de jour. Toujours dans le cadre des similitudes, ou plus exactement des ressemblances, le Gazé est tout aussi vif, mobile, limite déconcertant, et il butine pareillement en vol stationnaire ... du moins à première vue ! En effet, si l'ensemble du "train d'atterrissage" (si je puis dire) est toujours rentré chez le "Moro", les pattes du Gazé , et notamment les antérieures, se déploient pour venir effleurer la fleur visitée, mais cela sans jamais s'y accrocher, et encore moins laisser présager l'imminence d'un ... atterrissage floral !

    Le Sphinx gazé occupe une grande partie de l'Europe et de l'Afrique du Nord, où il peut se rencontrer en plaine comme en montagne (jusqu'à 2000 m). C'est un hôte des lisières boisées, des grandes allées forestières, des jachères, des carrières abandonnées ... mais il peut tout à fait venir visiter vos plates-bandes fleuries, ou votre très apprécié buddleia (*) ... s'il y a ! Suivant les régions ce papillon s'observe de Mai à Août, en 1 ou 2 générations.

    (*) le buddleia "sauvage" étant un arbuste exogène (= étranger) considéré comme invasif, préférez les hybrides horticoles. Ces derniers ne peuvent en effet se disséminer, et ils sont pareillement attractifs pour les papillons.

    www.insectes-net.fr/gaze/gaze2.htm

     


    42 commentaires
  •  

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

    Les épis mûrissent...

     

     

     

    Les épis mûrissent...


    53 commentaires
  •  

     

     

     

    Et la vigne...

            

             

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

     

     

    Et la vigne...

     

     

    Et la vigne toujours

    Lancera vers le ciel

    Ses vieux ceps tout noueux

    Et ses frêles sarments...

    Graffitis aériens

    Aux symboles magiques

    Que seuls fées et lutins

    S'en viendront déchiffrer

    Dans le temps des vendanges

    Marie 

     

     

     


    38 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires