•  

     

     

     

    Là où nous sommes
     dans l'instant éternel
    il n'y a pas de mots,
    puisque tout est là.
    Là où nous ne sommes pas
     dans la suite des heures
    il n'y a plus rien que des mots,
    enroulés sur eux-mêmes,
    comme ces duvets d'oiseaux
    oubliés par le vent
    dans l'ornière des chemins.
     
    Christian Bobin
     
     
    075 b
     
     
     
     
     
     
    136
     
     
     
     
     
    1354
     
     
     
     
     
     
     
     
    233
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    « Matin d'hiver...Un petit tour en forêt... »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Février 2013 à 12:00
    Bonsoir Jackie, De bien jolies plumes emportées par le vent ... Bonne fin de soirée, à demain, amitiés, Véronique.
    2
    Mercredi 13 Février 2013 à 12:00
    Et pourtant j'ai dit au vent de ramasser les plumes... Un peu étourdi, il est... Encore des topics ! Bisous ! P.S. Je viens chercher demain de l'amour chez toi ;-)) !
    3
    Jeudi 14 Février 2013 à 12:00
    je crois que la plus belle plume c'est toi qui la guide sur la page blanche
    4
    kas
    Jeudi 14 Février 2013 à 12:00
    la troisième est un bijou
    5
    Jeudi 14 Février 2013 à 12:00
    sublime ! j'adore les plumes ... gros bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :