• Le machaon...

          

    Pour Littorine qui je crois aime bien les papillons... link

                 
                      De la chenille au papillon...






     


     

     


    Beauté insaisissable qui vient vers nous gracieusement,
    nous regarde avec attention, tourne nos sens vers l'intérieur.

     

     


     

     


    Beauté accueillie, contemplée,
    qui dit quelque chose de nous, de nos rêves,
    qui aiguise notre soif et nous invite
    à remonter vers la source... vers l'origine. 

     

     



     

     

     


    Féerie de la vie qui se concentre et chante
    dans cet équilibre parfait de couleurs et de formes.

     

     

     


     

     


    Palette aux nuances subtiles : bien plus que de la poussière,
    harmonie où resplendit la flamme de tout son être.

     

     





     

     

     

     



     



    Splendeur de ces réalités les plus humbles qui nous regardent.
    Grâce légère comme un souffle qui mène ailleurs.
    Tant de perfection, de beauté murmurent en nous.
    L'harmonie secrète des êtres et des choses,
    nous est donnée gratuitement.
    Beauté cachée qui seule peut découvrir notre liberté
    de nous arrêter, enfin, pour apprendre à voir, à aimer.
    Chaque jour, la lumière nous y invite.
    Elle nous dit : " vois.. ". Elle regarde avec nous
    puis se retire en silence nous laissant libres
    d'avancer vers le mystère ou de le refuser.
                                             A. Besset
                                             ( En chemin )

     
    « PeintureRecueillement (diaporama ) »

  • Commentaires

    1
    Rem
    Dimanche 26 Juillet 2009 à 12:00
    Cet article est tout simplement de toute beauté...Merci et Bravo au photographe
    2
    Dimanche 26 Juillet 2009 à 12:00
    Photos et texte splendides,l'association est réussie. Comment se fait-il que la beauté si fragile de la création nous éveille à plus profond que nous, à un mystère qui nous émeut tout en restant hors d'atteinte? Nous sommes faits ainsi, mais ne le savons que si nous prenons le temps de la contemplation. Continue à nous offrir un tel chemin. François
    3
    Mardi 28 Juillet 2009 à 12:00
    Ca fait bien longtemps que je n'ai plus vu ce papillon. De temps en temps, je trouvais une de ses chenilles sur les carottes mais cela s'est très espacé et puis plus rien!
    4
    Mercredi 5 Août 2009 à 12:00
    Je suis vraiment nulle moi. Le pire c'est que je l'avais lu cet article sur ton blog. J'ai vraiment une petite tête. Merci pour ton aide et tous ces renseignements. Bonne soirée
    5
    Vendredi 21 Août 2009 à 12:00
    Coucou Jackie Je me balade sur ton blog J'aime beaucoup ce papillon gracieux... Chaque mois à la belle saison je compte les papillons de mon jardin pour l'observatoire des papillons Biz Béa kimcat
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :