• Le piquet et sa blessure

     


    Couronné d'un lierre amoureux,
    un piquet de clôture
    laisse échapper ses regrets...
    La douloureuse blessure devient soleil.

                                       Amédée Besset

     
     
     
     
    « Si j'étais...Je me souviens... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Septembre 2009 à 12:00
    belle image en mots.. et belle image sur le blog. clem
    2
    Jeudi 17 Septembre 2009 à 12:00
    Belle photo ! Merci de ta visite Jackie. @ bientôt ! Bonne semaine.
    3
    Vendredi 18 Septembre 2009 à 12:00
    il m'arrive souvent de regarder ces lignes de piquets qui traversent les champs, je me dis toujours qu'il faudra que j'écrive quelque chose sur eux et là, je découvre quelqu'un qui leur a donné une âme
    4
    Vendredi 18 Septembre 2009 à 12:00
    Merveilleuse sagesse de ce piquet qui sait transformer sa blessure en soleil..et photo en accord avec ça!
    5
    Samedi 19 Septembre 2009 à 12:00
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :