• Le sorbier

     

    Fasciné par l'azur,  grand  ami des oiseaux,
    un sorbier chargé de baies s'accroche au basalte
    sur le flanc du neck de Belvezet .
    Quelle folie l'a fait se planter là,dans le grand vent !
    Quelle obstination sans limite !

    Le soleil vient lui faire une sève ardente,
    mais ses racines sont condamnées à suivre le chemin de la soif .
    Toujours en quête de quelques gouttes d'eau,
    elles cherchent la moindre fissure, explorent chaque pincée de terre .

    La vie, toujours la vie, je la vois peiner  sur l'Aubrac .
    Partout, elle va jusqu'au bout du risque .
    Depuis longtemps dans le tourment, elle épouse la patience des pierres .

                                                                    A . Besset
                                                                               ( Aubrac Symphonie )
     
    « Un bien étrange animal !L'eau de l'étang... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 12:00
    Grâce à toi , j'ai voulu faire des recherches sur Amédée Besset et j'ai pu ainsi visionner le sublime diaporama : images et textes , extraits de "Paysages d'intérieurs", si beaux , un moment très fort d'émerveillement ! Alors merci Jackie !
    2
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 12:00
    tout est beau. clem
    3
    Vendredi 20 Novembre 2009 à 12:00
    Encore un magnifique cliché . Comme tu l'observes si bien cette nature, cette nature si belle!
    4
    Samedi 21 Novembre 2009 à 12:00
    Il pousse là où il n'y a rien,témoin de la vie.Bon week-end,babsy
    5
    Mardi 24 Novembre 2009 à 12:00
    Un peu seul ; mais c'est lui qui apporte de la gaité dans ce paysage un peu rude
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :