• Rêve....







    Ma colline est un visage,
    mon rêve une sirène.

    Dans ma maison corail,
    je sais lire les signes
    posés par les marées.

    Le sable prend mes mains 
    et s'égare.

    Les étoiles parfois me parlent
    d'une nuit qui n'existe pas.

    Les fleurs chez moi
    sont transparentes
    et savent écouter,
    comme la pierre bleue,
    les chants secrets du silence.

           Christian Da Silva
     
    « Qui rêve à qui ?Ville morte... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 12:00
    "Le sable prend mes mains et s'égarent" : j'aime la sensation que cela éveille en moi. J'aurais aimé l'écrire... et faire la photo ! Bonne journe. François
    2
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 12:00
    texte original et photo de même ! bon vendredi !witney
    3
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 12:00
    "Les fleurs savent écouter les chants secrets du silence" : j'adore!
    4
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 12:00
    c'est un très beau poème. je te fais de gros bisous
    5
    Samedi 26 Septembre 2009 à 12:00
    C'est un magnifique texte qui me prend, je ne connaissais pas, et la photo va si bien avec ! Bonne journée Jackie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :